Hélas la situation n'a guère changé depuis 1954 !


Dans notre pays, de plus en plus d'hommes et de femmes sont exclus, du travail, du logement, des soins médicaux, de l'éducation, de la culture ...

Le travail ne permet plus de vivre dignement : savez-vous qu'un SDF sur quatre est titulaire d'un contrat de travail ?.

Le système économique actuel entraîne l'exploitation des plus faibles et même s'en nourrit. Les conséquences sont dramatiques.
Malheur à ceux qui n'ont pas pu s'adapter et se trouvent pris au piège : expulsion, surendettement, errance, prison ...


Emmaüs est plus que jamais utile.



Par l'accueil et l'accompagnement des personnes en grande difficulté et par le soutien des structures (CCAS, MDS) qui sont au contact des personnes exclues.

Par de véritables partenariats basés sur l'échange et le partage avec d'autres associations qui agissent non seulement dans le domaine social, mais aussi dans le domaine culturel, éducatif, médical ...

Par la création de SOS familles qui en effectuant des prêts à taux zéro évitent à des familles de tomber dans le surendettement.

Par l'interpellation des pouvoirs publics ou privés Emmaüs lutte contre les conséquences mais aussi contre les causes de la misère.


manu Bernard le comptable Ahmed

SERVIR PREMIER LE PLUS SOUFFRANT.